Demande plan cadastral

Vous souhaitez estimer la valeur de votre terrain ou connaître celle du terrain que vous voulez acheter ? Sachez qu’une telle opération implique la prise en considération de plusieurs paramètres et l’aide d’un expert en la matière. Pour estimer votre bien à sa juste valeur, voici comment vous devez procéder.

Renseignez-vous auprès du cadastre

Les informations qui servent à determiner le prix d’une parcelle doivent être obtenues auprès du cadastre. Quelle que soit votre qualité (vendeur ou acheteur…), vous pouvez obtenir ces renseignements sur : https://www.cadastre.gouv.fr/scpc/accueil.do. Vous devez obtenir les éléments suivants :

  • les bornes du terrain : la superficie du bien est en effet l’un des paramètres essentiels pris en compte au moment de l’estimation ;
  • l’existence ou non de constructions sur le terrain ;
  • les aménagements routiers ;
  • l’environnement du terrain, les rivières, les étangs, etc.

    estimer prix terrain

Consultez le PLU

Il faut également consulter le PLU (Plan local d’urbanisme). Ce document permet de connaître la zone dans laquelle est classée le terrain, et par conséquent les utilisations possibles qu’on peut en faire. Le prix du mètre carré diffère en fonction de la zone (zones urbaines, à urbaniser, agricoles, naturelles).

estimer prix terrain certificat urbanisme

Il faudra également obtenir les certificats d’urbanisme opérationnel et d’information pour affiner l’estimation du prix de votre terrain. Les documents d’urbanismes permettent aussi de savoir si le terrain en question est un terrain constructible ou non-constructible. Le prix dépend bien évidemment de cette information.

Estimation du prix d’un terrain constructible

Comme son nom l’indique, ce type de terrain peut recevoir une construction. Il s’agit du type de terrain le plus convoité. Son prix est très variable et on peut le situer entre 300 et 2 000 €/m2. Compte tenu de ces variations, il est plus judicieux de se faire aider par un expert immobilier. La possibilité d’obtenir le permis de construire (il est parfois très difficile d’avoir le permis pour les terrains rendus constructibles) influence également le prix d’un terrain constructible.

Évaluation du prix d’un terrain non constructible

Pour un terrain non constructible, les facteurs physiques (climat, qualité de la terre, relief, réseau d’irrigation, cours d’eau, qualité des plantations) constituent le paramètre majeur du prix du mètre carré. Les facteurs juridiques (bail, servitudes de passage, possibilité de diviser le terrain en parcelles plus petites) sont également pris en considération.
Il n’existe pas de méthode particulière pour évaluer le prix d’un terrain. Pour l’estimer, il faut considérer différents paramètres et se faire aider par des experts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.