Inondation, fuite d’eau, les dégât des eaux sont parmi les sinistres les plus fréquents en France. Chaque année entre 500 000 et 1 million de cas sont référencés. Heureusement, grâce aux garantie Dégâts des eaux et Catastrophes naturelles incluses dans votre contrat d’assurance habitation, vous pouvez bénéficier d’une bonne prise ne charge. Quels sont les sinistres couverts par ces garanties ? Quelles sont les procédures à suivre pour bénéficier d’une indemnisation dans les meilleurs délais ?

Que couvrent les garanties dégâts des eaux et catastrophes naturelles?

Les garanties Dégâts des eaux et Catastrophes naturelles sont des garanties de base incluses dans la plupart des contrats d’assurance multirisques habitation.

inondations garanties

La garantie Dégâts des eaux couvre des dommages dont les causes peuvent être les suivantes :

  • les fuites d’eau
  • les engorgements dus à un conduit bouché, par exemple
  • les infiltrations à travers la toiture ou le carrelage
  • les ruptures de canalisations
  • les débordements (hors inondations).

Pour les dégâts des eaux tels qu’une inondation due à une tempête ou à d’autres catastrophes naturelles, la prise en charge est assurée par la garantie Catastrophes naturelles. Toutefois, il faut savoir que cette garantie Catastrophes naturelles n’est applicable que si un arrêté interministériel du Journal Officiel fait mention de catastrophe naturelle concernée dans votre zone d’habitation.

Par ailleurs, il est important de noter qu’en dégâts des eaux, votre assureur n’assure pas la prise en charge des réparations des installations identifiées comme étant à l’origine des dégâts. Il prendra en charge uniquement les dommages occasionnés par l’eau.

Les démarches à suivre en cas de dégât des eaux ?inondations

Il s’agit d’une inondation, la première des choses à faire, c’est de couper l’électricité pour éviter tout risque d’électrocution. Autrement, s’il s’agit, par exemple d’une fuite d’eau provenant de chez vous, vous devez dans ce cas couper l’arrivée d’eau. Ensuite, vous devez prévenir votre assureur dans les plus brefs délais.Pour cela, vous devez, dans un délai maximum de 5 jours ouvrés à partir de la date de constat des dégâts, envoyer à votre assureur une déclaration de sinistre.

En général, il suffit simplement d’adresser à votre assureur un courriel recommandé avec accusé de réception. Le courriel doit être accompagné de vos coordonnées, ainsi que de votre numéro de contrat d’assurance. Par ailleurs, il est recommandé de garder des traces des dégâts qui pourront vous servir de justificatifs. Pour cela, vous pouvez par exemple, prendre des photos des dégâts et aussi conserver certains objets endommagés.

Quel est le délai pour être indemnisé ?

Le délai d’indemnisation varie selon les compagnies d’assurance et la nature du sinistre. Mais en général, une fois que vous avez trouvez un accord avec l’assureur concernant le montant de l’indemnisation, vous êtes remboursé dans les 30 jours qui suivent.À noter que si vous faites vous-même les réparations, le montant d’indemnisation sera essentiellement calculé en fonction du coût des matériaux dont vous avez besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.