Comme tous les autres projets qui touchent la voirie publique, il y a des règles à respecter pour la construction d’un garage ainsi que d’une issue pour voiture reliée à la chaussée. Ci-après les détails à connaître sur ces sujets.

La réalisation des travaux

Ce type de travaux est régi par les règlementations communales. Selon celles-ci, une habitation n’a droit qu’à une seule entrée charretière ou bateau (noms de l’allée qui va de la chaussée au garage). Cependant, elle peut en avoir deux si son aire de stationnement est en demi-cercle et si les sorties sont placées à une distance de 12 m. Cela est également possible si elle se trouve sur un terrain dit « à angles ». À ce moment, les deux entrées sont placées sur chaque route. D’après ce même texte, la largeur d’un bateau est entre 3 m et 9,2 m pour un terrain normal. Pour celui à angles, elle est de moins de 4 m et se mesure en partant de sa ligne latérale. Dans tous les cas, elle doit rester en dehors du triangle de visibilité. Puisque cette entrée se trouve sur la voirie publique, qu’en est-il du paiement des dépenses ?

Le paiement des charges pour la création de l’entrée charretière

création entrée charretière

Selon les règles qui régissent la collectivité, le propriétaire du garage ou du parking prend en charge la totalité des dépenses pour les travaux. Si celles-ci n’existent pas, leur acquittement se base sur le code de la voirie routière (articles R141-15, R141-16) ainsi que sur le code de l’urbanisme. Pour une nouvelle construction, la mairie les inclut dans les frais nécessaires à la délivrance d’un permis de construire (taxes d’urbanismes et cotisations).

Les démarches administrativesentrée charretière démarches

Si telles sont les règlementations sur la réalisation et le paiement des travaux, quelles étapes faut-il suivre pour obtenir une autorisation de construction d’entrée charretière ? Il faut d’abord souligner qu’un propriétaire qui souhaite installer un garage dans sa maison et le relier à la rue doit obligatoirement adresser une demande à la mairie 5 semaines avant le début des travaux.

Il lui faut également qu’il complète une déclaration d’intervention de travaux. Si la création de l’entrée charretière perturbe ou bloque la circulation, il est important qu’il rédige une demande d’arrêt temporaire du trafic.

À titre d’information, un propriétaire qui souhaite accéder facilement à son garage par la création d’une telle issue a le choix entre contacter un prestataire privé ou le service voirie pour l’aider.

Création d’une entrée charretière, quelles sont les règles ?
Ces informations sont pertinentes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.