comparer assurances habitations

Vous arrivez chez vous et vous constatez que la serrure de votre domicile présente des éraflures ou des griffures. Vous notez également la présence d’autres signes qui ne laissent aucun doute sur le fait qu’on a essayé de vous cambrioler.

Devant ces éléments qui attestent d’une tentative de cambriolage, quelles sont les personnes à prévenir ?

Tentative cambriolage qui prévenir

Tentative de cambriolage : que faire en priorité ?

Une fois le constat de la dégradation de la porte effectué, il faut aussitôt vérifier si les autres accès à votre maison (portes et fenêtres) sont intacts. Vous devez absolument vous assurer que les cambrioleurs n’ont pas réussi à pénétrer à l’intérieur. Ils n’ont pas réussi à entrer ? C’est tant mieux.

Cependant, votre domicile reste vulnérable à d’éventuelles futures infractions. Vous devez donc prendre des mesures pour vous protéger.

Qui prévenir en cas de tentative de cambriolage ?

Contacter la police pour signaler la tentative d’effraction

Tentative cambriolage contacter police

C’est la première chose à faire, peu importe l’ampleur des dégâts.

Avant de faire disparaître les signes de la tentative d’intrusion, il est impératif d’appeler la gendarmerie ou la police. Si les forces de l’ordre se déplacent, elles pourront constater l’infraction et le cas échéant elles exigeront un dépôt de plainte de votre part.

Cette démarche est cruciale pour la constitution de votre dossier de déclaration auprès de votre assureur. En effet, les compagnies d’assurances demandent le récépissé de la main courante ou de la plainte. Si la police ne vient pas, prenez des photos du sinistre sous tous les angles. Elles vous seront utiles par la suite.

Faites une déclaration de la tentative de cambriolage auprès de votre assurance

Vous devez effectuer cette déclaration dans les 48 heures qui suivent la découverte des faits. Il est possible de le faire par lettre recommandée avec accusé de réception ou par téléphone. Vous devez renseigner votre numéro de contrat, la date à laquelle vous avez remarqué la tentative de cambriolage ainsi que vos coordonnées. Si vous ne respectez pas ce délai de 48 heures, l’assureur peut refuser de considérer votre déclaration en vertu de l’article L. 113-2 alinéa 4 du Code des assurances.

Cette étape est importante, car en cas de bris de glace, endommagement des fenêtres, des joints d’étanchéité, etc. votre assureur devra prendre en charge des réparations.

Il est également utile de faire par de l’incident au syndic si vous êtes dans une copropriété. En effet, certains dégâts sont couverts l’assurance immeuble souscrite par le syndic de copropriété.

Tentative de cambriolage : qui prévenir ?
Ces informations sont pertinentes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.