Toiture arrachée, installation électrique en panne, cave inondée,… Les orages peuvent causer des dégâts matériels importants sur votre habitation. Alors quels sont vos recours en cas de dommages dans votre logement suite à un orage ?

L’assurance multirisque habitation (HRM)

L’assurance multirisque habitation est une assurance que vous devez souscrire lorsque vous être propriétaires ou locataire. Cette assurance est très utile, car c’est elle qui vous protège lorsque votre logement subi des dégâts dus à un sinistre.Selon la nature du sinistre dont vous victime, l’assurance multirisque habitation comporte différentes garanties de base qui peuvent intervenir :

  • la garantie dégât des eaux
  • la garantie incendie
  • la garantie événements climatiques
  • la garantie catastrophes naturelles

Dans le cas spécifique d’un orage, deux garanties interviennent principalement : la garantie événements climatiques et la garantie catastrophes naturelles. La garantie événements climatiques assure la prise en charge des dommages survenus suite à des vents violents, des pluies diluviennes, des bourrasques d’intensité élevée, etc. La garantie catastrophes naturelles quant à elle, assure la prise ne charge des dégâts causés des intempéries importantes telles que des cyclones ou des inondations.dégâts orage

Par ailleurs, si votre logement se trouve dans une zone a fort risque d’orage, au moment de souscrire à votre assurance multirisque habitation, vous avez la possibilité s’y inclure des garanties optionnelles telles la garantie orage et la garantie dommages électriques .

Les démarches à faire en cas d’un orage

dégâts orage recours

Dès que vous constatez les premiers dégâts, vous devez contacter votre assureur pour faire une déclaration de sinistre dans les 5 jours ouvrés qui suivent. Cette déclaration consiste simplement à envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à votre assureur. Vous pouvez également la faire par téléphone ou en vous rendant directement à l’agence.

Une fois votre déclaration effectuée, la compagnie d’assurance vous renseignera sur les documents à fournir pour constituer votre dossier, et pourra également vous renseigner sur le montant d’indemnisation auquel vous pouvez prétendre.Dès que vous constatez les premiers dégâts, vous devez contacter votre assureur pour faire une déclaration de sinistre dans les 5 jours ouvrés qui suivent. Il est donc important de vous montrer réactif pour éviter tout motif de refus de votre dossier.

Problèmes dans mon logement suite à l’orage : que faire ?
Ces informations sont pertinentes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.