Les tremblements de terre laissent derrière eux de nombreux dégâts dont la réparation est souvent très coûteuse. Si votre logement présente des problèmes après le passage d’une telle catastrophe, vous pouvez effectuer quelques recours pour le remettre en bon état.

Quelques mesures à prendre avant un tremblement de terre

Si vous habitez dans une zone à risque imminente, vous pouvez adopter quelques comportements pour minimiser les dégâts. Vous devez avant tout vous inscrire au système d’alertes sismiques. Vous pouvez aussi constituer un « kit séisme » contenant :

  • une lampe de poche ;
  • une radio et ses piles de rechange ;
  • de l’eau potable ;
  • les médicaments urgents (si vous ou un de vos proches suit un traitement) ;
  • de la nourriture ;
  • des vêtements de rechange ;
  • des couvertures ou un sac de couchage.recours tremblement de terre

Tremblement de terre, déclaration du sinistre et demande d’indemnisation ?

Si vous avez contracté une assurance catastrophe naturelle (incluse dans votre contrat d’assurance habitation), vous devez procéder à la déclaration du séisme auprès de votre assureur. La déclaration doit être faite dans les 5 jours qui suivent le tremblement de terre ou au plus tard 10 jours après la publication d’un arrêté interministériel reconnaissant qu’il s’agit bien d’une catastrophe naturelle.

Vous devez adresser à l’assureur une lettre recommandée avec accusé de réception. Cette lettre doit contenir :

  • vos coordonnées (nom, adresse) ;
  • les coordonnées des victimes s’il y en a ;
  • une description du sinistre (lieu, date, heure) ;
  • le numéro de votre contrat d’assurance ;
  • une liste chiffrée de tous les biens endommagés ou perdus accompagnée des pièces permettant d’attester de l’existence et de la valeur des objets (par exemple, factures, photographies) ;
  • les dégâts causés à votre logement (par exemple, si une plante de votre propriété est tombée et a donné lieu à des dégradations chez un voisin).

L’assureur peut envoyer un professionnel pour expertiser le coût du dommage. Gardez  donc les objets en attendant cette expertise.

Délai d’indemnisation après un séisme

indemnisation tremblement terre

Après la déclaration, vous devez recevoir un dédommagement dans les 2 mois qui suivent la date de remise du document estimatif des pertes subies et des objets endommagés ou, si sa publication est postérieure, la date de l’arrêté de catastrophe naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.