Que vous choisissiez de contracter pour une location meublée ou une location vide, vous pouvez en tirer aussi bien des avantages que des inconvénients. Dans ce document seront relevés les points qui différencient la location d’une maison ou un appartement meublé et non meublé. Cela n’empêche que les deux options peuvent avoir quelques aspects qui leur soient commun.

Logement meublé

La différence entre la location d’un logement vide et un logement meublé se rapporte surtout sur le bail. Pour un logement meublé, la durée du bail est de un an minimum, sauf si le locataire est un étudiant. Dans ce cas, la durée minimum du contrat sera de neuf mois.

location meublé

Le dépôt de garantie, de son côté, est de deux mois au maximum. Quant aux préavis, si celui du bailleur est de trois mois minimum, celui du locataire aura un minimum de un mois. Concernant l’impôt sur le revenu du bailleur, ce sera des revenus locatifs à déclarer. Enfin, la particularité d’un logement meublé est qu’il peut être mis en location en tant que meublé de tourisme.

Logement non meublé

Si vous optez pour la location d’un logement non meublé, votre bail doit avoir une durée de trois ans un minimum. Le dépôt de garantie a une durée plus courte que celui du logement meublé. Il ne dépasse pas un mois après la signature du contrat.

location non-meublé

Par contre, les préavis pour un logement vide sont plus longs. Celui du bailleur a un minimum de six mois et celui du locataire est d’au moins trois mois. Contrairement à l’impôt sur le revenu du bailleur pour une location meublée, celui du logement vide portera sur les revenus fonciers à déclarer.

Les points communs des deux types de logements

Il existe des aspects qui restent toujours les mêmes que vous décidiez de louer un logement vide ou meublé. Tout d’abord, les dossiers que vous aurez à fournir lors d’une location ne changent pas quel que soit votre choix. Il en est de même pour les règles de cautionnement, l’assurance habitation ainsi que les charges locatives. Ensuite, bien que le loyer ne soit pas le même, ses critères le sont.

Cela inclut la fixation du loyer ou encore le paiement à une date fixée lors de la signature du contrat. Le non-paiement du loyer aura ainsi des conséquences selon l’entente établie lors de l’engagement. Enfin, le loyer doit être révisé en cours de bail et réévalué en fin de bail quelle que soit l’option que vous avez choisie.

Quelle différence entre location meublée et non meublée ?
Ces informations sont pertinentes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.