comparer assurances habitations

Vivre sur une péniche est un rêve pour une bonne partie d’entre des individus. Néanmoins, si la péniche peut nous offrir un espace de vie atypique et spacieux, sa mise en œuvre représente un coût certain. Ces coûts peuvent inclure les frais d’entretien, le stationnement et les travaux d’aménagement. Vue d’ensemble sur les formalités requises pour habiter sur une péniche.

Les principales formalités

Pour résider sur une péniche, il convient dans un premier temps d’avoir un permis de navigation pour le bateau. Il est d’ailleurs délivré après le règlement des taxes et l’expertise intégrale de l’embarcation.

Par ailleurs, il faut savoir que tous les bateaux, à l’instar des véhicules routiers, disposent tous d’une immatriculation, que l’embarcation soit motorisée ou pas. Pour obtenir l’immatriculation de la péniche, l’on doit s’adresser à la commission de surveillance en présentant son acte de propriété.

habiter péniche démarches

Quid du stationnement ?

En plus de la péniche elle-même, nous avons également besoin d’un emplacement. Les autorités compétentes en la matière ont mis en place une réglementation relative au stationnement des péniches. En effet, une redevance de stationnement est à régler pour son emplacement.

La redevance inhérente au contrat de stationnement, gérée par les voies navigables de France, fluctue entre 700 et 5 000 euros pour l’année.

Le plus judicieux reste néanmoins de se renseigner avant afin de connaître les différentes possibilités d’emplacement. C’est aussi utile pour avoir une meilleure connaissance sur les éventuelles autorisations.

Les impôts et taxes

D’après les lois en vigueur, le propriétaire de la péniche n’est pas assujetti à l’impôt foncier si et seulement s’il est en mesure de naviguer. Si l’embarcation peut se déplacer, même à un rythme faible, le propriétaire est exonéré de la taxe foncière.

En revanche, la taxe d’habitation est redevable, en guise de participation à la vie municipale (école, le ramassage des ordures, etc.), à l’image toutes les habitations classiques au sein d’une commune.

Les raccordements nécessaires

péniche raccordements

De manière générale, les différents types de raccordement ne créent aucun problème. Si l’on est arrimé non loin d’une commune et que la demande en est effectuée, le propriétaire est en mesure de recevoir le courrier et d’installer une ligne téléphonique.

Cependant, en ce qui concerne le raccordement à l’électricité, la difficulté s’avère un peu plus grande. D’ailleurs, certains propriétaires possèdent un groupe électrogène pour s’éviter ce genre de désagrément. Il est une solution bien pratique pour des déplacements réguliers.

Quant au ravitaillement en eau, il faut, de manière générale, s’équiper de plusieurs réservoirs d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.