Les négociations de prix lors d’un achat immobilier peuvent se relever ardues. Cependant, vous pouvez gagner haut la main votre négociation en vous servant de quelques astuces.

Avoir toujours en vue votre budget.

Avant de s’engager dans une négociation, il est essentiel de calculer précisément son budget. Vous devez prendre en compte divers critères pour déterminer votre capacité de financement : la situation professionnelle, le pouvoir d’achat, la durée de remboursement… Il faut aussi inclure dans le budget total les frais supplémentaires lies à l’achat comme les frais de notaire, le coût du déménagement, les frais d’agence, etc.Il est recommandé de faire appel au service de votre banquier ou courtier afin de vous aider à évaluer correctement votre budget.

négocier achat immoblierAnalyser le marché immobilier local

La première chose avant de commencer toute négociation visant à faire baisser le prix du bien immobilier que vous souhaitez acquérir, c’est de vous informer sur l’état du marché immobilier local. Connaitre le prix moyen des biens similaires à celui que vous désirez acheter vous permettra de rendre crédibles vos arguments de négociation le moment venu.Vous pouvez vous renseigner auprès des agents immobiliers locaux concernant les prix immobiliers au mètre carré.

S’informer sur la date de mise en vente du logement

négocier achat immoblier date

La date de mise en vente est importante. Le vendeur sera plus enclin à faire des concessions sur le prix de vente si le bien immobilier est fraîchement mise en vente. Et dans ce cas vous pouvez tenter de faire une offre d’achat de 10 % inférieur au prix demandé.Par contre, si la période de mise en vente du bien immobilier dépasse déjà plus de 3 mois, vous aurez moins de chance d’obtenir un rabais sur le prix. Car cela signifie qu’en général le vendeur, non seulement, a fixé un prix trop élevé, mais aussi qu’il est trop rigide sur ce prix. Sinon il aurait trouvé un acheteur au bout de 3 mois.

Utiliser les points faibles du logement à votre avantage.

Avant de vous décider à acheter un logement, prenez le temps de le visiter, plusieurs fois si nécessaire. Parce que ces visites peuvent être pour vous l’occasion de déceler de petits défauts. Et vous pouvez alors utiliser ces petits défauts à votre avantage et tourner les négociations en votre faveur.

Préparez vos arguments à l’avance.

Les arguments de négociation pour un achat immobilier ne s’improvisent pas. Il faut les préparer à l’avance. Pour cela, prenez le temps de faire une liste complète des points faibles. (emplacement, travaux à prévoir…)

Et enfin la valse de la négociation

Proposez au vendeur un prix inférieur à celui qu’il demande. Et surtout soyez audacieux, et servez vous de l’argumentation que vous avez préparé. La suite est connue, le vendeur vous ferez une contre offre en allant dans votre sens, vous lui en ferez une autre en allant aussi dans son sens et ainsi de suite. Gardez simplement à l’esprit les limites de votre budget.

Comment négocier un achat immobilier ?
Ces informations sont pertinentes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.