L’assurance d’une piscine privée n’est pas obligatoire légalement mais est fortement recommandée. Voici toutes les informations essentielles pour assurer une piscine.

Les conditions pour assurer une piscine

Avant de déclarer sa piscine à son assureur, il est primordial que celle-ci respecte la réglementation de sécurité en vigueur. Mise en application depuis 2004, cette réglementation concerne toutes les piscines de plein air partiellement ou totalement enterrées, ainsi que les spa enterrés.

piscine assurance

Pour pouvoir être assurée, toute piscine privée doit être équipée de l’un des dispositifs de sécurité suivants :

  • une barrière de sécurité, fixe, escamotable ou amovible, qui encercle entièrement le bassin. Sa hauteur doit être de 1,10 m minimum. Cet équipement doit répondre à la norme NF P90-306,
  • un système de couverture renforcée ou munie de barres rigides, disposant d’un volet roulant et répondant à la norme NF P90-308,

  • un système d’alarme périmétrique qui alerte à l’approche d’une enfant du bassin, ou d’immersion qui alerte la chute d’un enfant dans l’eau comportant la norme NF 90-307,
  • un abri de type véranda, qui recouvre entièrement la piscine et répondant à la norme NF P90-309.

Le non-respect de ces normes peut vous faire encourir une amende de 45.000 euros et l’assurance refusera toute indemnisation en cas de dommages matériel ou corporel.

Comment assurer une piscine privée ?

piscine assurance démarches

L’assurance piscine fait partie des options ou des extensions de votre assurance habitation. Si vous désirez assurer votre piscine, il convient donc de la déclarer à votre assureur.

Tout comme une assurance voiture ou une assurance habitation, il est possible d’opter pour plusieurs niveaux de garanties :

La responsabilité civile (RC). Cette garantie de base prend en charge les frais liés aux blessures ou en cas de noyade d’une personne s’étant baignée dans votre piscine.

La garantie dommages. Cette garantie optionnelle couvre les dommages de la piscine ainsi que ses équipements de sécurité et de fonctionnement (pompe, système de chauffage, dispositif de sécurité…). Les dommages peuvent dus à une catastrophe naturelle, la foudre, la grêle, un court-circuit, un incendie, un acte de vandalisme ou une explosion.

Il faut également savoir que si votre piscine a été construite par un professionnel, celle-ci est couverte pendant 1 an par la garantie de Parfait Achèvement, et pendant 10 ans par la garantie Décennale du professionnel.

Doit-on assurer une piscine ?
Ces informations sont pertinentes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.