Certains insectes et micro-organismes envahissent les habitations en bois et y font souvent d’énormes dégâts. Au premier rang des destructeurs de maisons en bois, on retrouve sans surprise les termites. Et juste derrière eux, les champignons. Pour ces derniers, si une espèce doit être plus incriminée que les autres, il s’agit de la mérule. Elle est responsable de la plupart des attaques d’origine fongique en intérieur. C’est quoi la mérule ? Comment s’en prémunir ?

Qu’est-ce la mérule, véritable « lèpre de maison » ?

préserver logement mérule

La mérule pleureuse, de son nom scientifique Serpula lacrymans, est un champignon lignivore de la famille des Serpulaceae. Elle est réputée pour sa prédilection pour les endroits humides. Son habitat naturel est la forêt. Cependant, sous l’effet de différents facteurs, elle peut contaminer les habitations et rendre leur occupation problématique. Une fois qu’elle a envahi un lieu, il est difficile de l’en éliminer. Elle se dissémine assez rapidement et cela lui vaut d’ailleurs d’être surnommé « lèpre de maison ».

En général, ses spores (organes reproducteurs) sont transportées par le vent puis déposées dans les maisons. Si ces spores rencontrent du bois ; qui plus est, s’il est humide, elles se transforment en mycélium et, en quelques semaines, toute la structure de la maison (charpente, toiture, planchers, portes…) en est atteinte. La mérule, est une “tumeur” pour une maison en bois.

Causes du développement de la mérule dans un logement

Plusieurs facteurs favorisent le développement de la mérule. Il s’agit de la présence de bois riche en cellulose, de l’humidité (environ 35 %), la température moyenne de 20 °C et l’obscurité. Étant donné que ces conditions sont généralement réunies dans une maison, les mérules parviennent presque toujours à se propager une fois déposées dans une habitation.

Si, en plus des conditions précédentes, l’habitat en question est mal ventilé, les dégâts seront encore plus importants.

Méthodes pour préserver son habitation de la mérule

méthodes préserver logement mérule

Méthode de prévention contre la mérule

Pour minimiser la croissance de la mérule dans votre habitation, vous devez agir sur les facteurs favorisant son apparition. Vous devez surtout faire attention aux endroits humides dans la maison. Vous devez également aérer votre maison et éviter d’y stocker du bois.

Traiter les attaques de mérules dans une habitation

Si la mérule se développe dans votre maison malgré les précautions précédentes, vous devez faire appel à un spécialiste pour procéder à son élimination. Les méthodes de lutte contre ce champignon sont délicates et nécessitent un minimum d’expérience. Deux méthodes de traitement sont utilisées : le piquage des murs et l’injection de fongicides.

N’utilisez ni l’eau de javel, ni l’ammoniaque pour éradiquer la mérule. Ces deux produits ont tendance à favoriser sa multiplication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.